• Site web CNRS
  • Site web Institut Polytechnique de Paris
  • Site web École polytechnique

La physique de l’infiniment grand l’infiniment petit

Post doctorant/e dans le groupe SK du LLR (H/F)

4 juillet 2022

Le groupe de recherche Neutrinos du LLR propose un CDD scientifique de 24 mois

Informations générales


Intitulé de l’offre : Post doctorant/e dans le groupe SK du LLR (H/F)
Référence : UMR7638-THOMUE-001
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : jeudi 30 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Section CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos
Durée du contrat : 24 mois
Date d’embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743 et 3896 euros bruts, selon expérience
Niveau d’études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions


Le candidat sélectionné participera aux analyses de Super-Kamiokande ainsi qu’au développement et aux tests de l’électronique de lecture des PMTs de Hyper-Kamiokande. L’expérience SK est en train de prendre ses premières données de physique dans des conditions améliorées avec ajout de gadolinium dans l’eau. Nous pouvons désormais séparer neutrinos et antineutrinos, et augmenter la sensibilité, par ailleurs excellente, de l’expérience. Nous sommes, sans aucun doute possible, définitivement entrés dans une nouvelle ère de recherche avec la nouvelle génération de ce détecteur dont le programme phare est la recherche du fond diffus de neutrinos qui ont été émis par toutes les supernovas au cours de l’histoire de l’univers (DNSB). En ce qui concerne les analyses SK, le candidat sélectionné pourra, selon son appétance, apporter une contribution majeure aux activités centrales du groupe dans la recherche du fond diffus de neutrinos de supernovas (DSNB) à la fois en termes de signal et de réjection des bruits de fond ou dans l’étude des oscillations de neutrinos solaires (effet MSW) et de neutrinos atmosphériques (hiérarchie de masse). Il/elle pourra également poursuivre un travail phénoménologique de développement de nouveaux outils permettant l’interprétation d’une découverte potentielle du DSNB et en particulier son impact sur les modèles de supernovas et formation de trous noirs sans émission de lumière. Il manque à l’heure actuelle des outils phénoménologiques qui pourront être exploités afin de créer un pont entre théoriciens et expérimentateurs. Ce travail bénéficiera de nos excellentes relations avec des théoriciens des neutrinos et des supernovas. La construction en cours de HK offre un potentiel de recherche exceptionnel pour le candidat et extrêmement complémentaire à celui de SK. En plus du développement de l’électronique, le candidat pourra poursuivre ou commencer le développement d’algorithmes de reconstruction novateurs qui seront utilisés demain sur HK.

Activités

- participation aux analyses de Super-Kamiokande
- participation au développement et aux tests de l’électronique de lecture des tubes photo-multiplicateurs de Hyper-Kamiokande
- missions au Japon (Kamioka) pour meetings de collaboration et shifts installation et shifts de prise de données
- présentation des résultats en meetings de collaboration et conférences
- publication dans des revues à comité de lecture

Compétences

- Formation : doctorat en physique expérimentale des particules.
- Programmation : compétences en python, C++ et ROOT, bases en fortran utiles
- Langues : maîtrise de l’anglais parlé et écrit, niveau B2
- Bonnes compétences en communication et capacité à travailler en équipe.

Contexte de travail


Le Laboratoire Leprince Ringuet (LLR) est implanté sur le centre de recherche de l’Ecole polytechnique à Palaiseau. Cette unité mixte CNRS-Ecole polytechnique d’environ 120 personnes s’investit dans deux domaines de recherche qui s’épaulent tant du point de vue conceptuel que technique : l’astronomie gamma de très haute énergie et la physique des particules. A la frontière des technologies, ces activités se développent dans un cadre international et les installations sont réparties dans les diverses régions du monde (http://llr.in2p3.fr).
Le/la candidat/e sélectionné/e travaillera au sein du laboratoire LLR, dans l’équipe "Neutrino", qui se compose actuellement de 5 permanents (2 directeurs de recherche et 3 chargés de recherche) et 3 doctorants. L’équipe est engagée sur trois expériences Japonaises, toutes dans le domaine de la physique des neutrinos : T2K, Super-Kamiokande et Hyper-Kamiokande. Le/la candidat/e sélectionné/e travaillera plus précisement sur les expériences SK et HK. Des voyages réguliers au Japon sont à prévoir, notamment pour des shifts de prise des données et pour participer aux meetings de collaboration.

Informations complémentaires
Le/la candidat/e doit fournir deux lettres de recommandation.

Annonce :

PDF - 362.4 ko
----

banko tahminler banko kuponlar iddaa tahminleri