• Site web CNRS
  • Site web Institut Polytechnique de Paris
  • Site web École polytechnique

La physique de l’infiniment grand l’infiniment petit

Post-doc CMS au LLR

11 mai 2020

Le groupe CMS du Laboratoire Leprince-Ringuet (LLR) de l’École polytechnique lance un appel à candidature pour un poste postdoctoral de deux ans prévu pour 2020.

Postdoc dans le groupe CMS

Informations générales

  • Référence : UMR7638-FLOBEA-002
  • Lieu de travail : PALAISEAU
  • Date de publication : lundi 11 mai 2020
  • Type de contrat : CDD Scientifique
  • Durée du contrat : 24 mois
  • Date d’embauche prévue : 1 octobre 2020
  • Quotité de travail : Temps complet
  • Rémunération : entre 2695 et 3108€ bruts mensuels selon l’expérience
  • Niveau d’études souhaité : Doctorat
  • Expérience souhaitée : Indifférent

Missions
Nous recherchons un.e. jeun.e. physicien.ne de talentueu.x.se et motivé.e ayant récemment obtenu ou sur le point de passer son doctorat en physique des particules. Le/la candidat.e sélectionné.e devra jouer un rôle de premier plan dans les activités d’analyse de CMS et participera à l’étude du boson de Higgs au LHC, en particulier la production de paires de bosons de Higgs. Une participation à la prise de donnée est attendue et une implication aux activités liées à l’upgrade est possible.
Des déplacements réguliers au CERN (Genève) sont à prévoir.

Activités

  • Analyse de données
  • Participation à la prise de données
  • Publications de résultats

Compétences

  • Bonnes compétences en physique des particules
  • Expérience dans l’analyse de données et simulation
  • Maîtrise des outils logiciels de la physique des particules (C++,python..)

Contexte de travail
Le laboratoire Leprince-Ringuet est une unité mixte de recherche du CNRS et de l’École polytechnique. Le groupe fait partie des membres fondateurs de l’expérience CMS. Il a conçu le système de déclenchement du calorimètre électromagnétique (ECAL) et est responsable de son opération. Il a également contribué au design de la mécanique du ECAL et de l’électronique front-end.


Le groupe est impliqué dans la reconstruction et l’identification de particules au sein des groupes de physiques responsables des électrons et des taus. Il a d’ailleurs a participé au développement de l’algorithme de flux de particules de CMS.


C’est également un acteur majeur de l’étude du boson de Higgs au sein de CMS (détermination des propriétés, HH production et auto-couplage), du secteur électrofaible (di-bosons, triple gauge couplings, etc.) et dans la physique des ions lourds.
Le groupe est fortement engagé dans le développement et la construction du futur calorimètre à haute granularité (HGCAL) pour la phase 2 du LHC.

contact : Roberto Salerno

banko tahminler banko kuponlar iddaa tahminleri